dimanche 5 avril 2009

Dimanche soir...

Finalement : Edgar a tondu toute la pelouse en moins de trois heures. Bravo !

Et nous avons préparé, en deux belles journées, avec Matthieu, une parcelle d'environ 400 m², prête à recevoir les semis d'ici la fin de la semaine.
Demain je prends des photos du jardin. La floraison de tous les arbres, cerisiers, pêchers, boulots, et autres arbustes est un régal pour les yeux. Les rosiers que nous taillâmes il n'y a pas si longtemps bourgeonnent déjà et de nombreuses feuilles bien rouges indiquent déjà la densité des fleurs que nous aurons bientôt.
La vigne vierge aussi, bien sur, qui va transformer la maison et lui donner son air estival.

Bref, deux jours en plein air = muscles endoloris; ampoules et l'envie pressante d'aller se coucher pour retrouver "le seigneur des porcheries", une bonne lecture trash, comme seule la littérature américaine contemporaine en produit, je trouve.