samedi 24 janvier 2009

Semaine 3 : démolle encore, et un peu d'histoire

La Haute Flourie,

Ou devrais-je dire Maison Duguay-Trouin, puisque sur les cadastres du XIXème, c'est ainsi qu'on l'appelle. Aujourd'hui c'est redevenu le Domaine de la Haute Flourie, que nous réduisons à la Haute Flourie, plus simplement.

Ci-dessous, deux photos du cadastre napoléonien, prises aux archives départementales. On y trouve les noms des propriétaires de la maison pendant le XIXème, à partie de 1840. Pendant toute cette période, le domaine comprend la maison principale, le clos (le grand terrain de culture), le jardin, la ferme et la remise.







La tentation est donc grande d'en revenir à ce grand corsaire, gentilhomme réputé pour sa bravoure et pour toutes les femmes qu'il a séduites. L'histoire ne retient pas ces dernières mais l'ensemble de ces faits de guerre, qu'il a pris soin de relater dans ses mémoires.

Je reviendrais sur ce personnage, qui a marqué l'histoire et cet endroit.

Pour l'heure, je dois aller cueillir Matthieu et son matériel de bucheron. Nous allons passer la journée en extérieur, comme tous les dimanches. C'est "saucisses party" pour les amateurs. Aujourd'hui, on coupe des arbres et on enlève du lierre. Espérons que le ciel nous accorde quelques éclaircies.



Le nécessaire pour percer un bon trou.
On casse les deux premiers parements de pierre, on enlève la caillasse et la terre argileuse du milieu et l'on retrouve pour finir, les deux parements extérieurs : 75 cm qui suffisent à une bonne isolation.




La préparation des badigeons de chaux pour le vestibule d'entrée, qui commence à ressembler à quelque chose.


Mes chers beaux parents, Maude et Maurice-Pierre, à qui je dois rendre un hommage appuyé pour les services déjà rendus, pour leur disponibilité et leur gentillesse, appréciée de toutes les personnes qui passent par le chantier.





Laetitia, notre experte ès chaux et maçonnerie traditionnelle, en train de reprendre un crépis avec son enduit Facim, sur lequel, avec Séverine, elles appliqueront un badigeon de chaux.
On répète l'opération qui a été effectuée

Posted by Picasa