jeudi 5 mars 2009

Le geste et la précision


Assurément, l'un de mes grands plaisir en voyage, réside dans la visite des marchés et des rues commerçantes. On y côtoie toutes sortes d'artisans notamment dont les gestes sont souvent fascinants. Parfois, au détour d'une échoppe ou d'un étal, on tombe en arrêt devant bijoutier, un fleuriste, un drapier, un boucher, ... Et l'on surprend une gestuelle dont la simplicité n'a d'égale que la beauté façonnée par la tradition et la répétition.

Avec le travail de la chaux, je crois que Séverine et moi rencontrons cela. C'est une technique de maçonnerie ancestrale, et l'on goûte de répéter des gestes dont cette maison a déjà du être le théâtre. Ainsi, cet après midi, l'une tient le couteau à enduire le badigeon de chaux, l'autre le spalter pour égaliser la matière dont Lætitia l'a enrichi.



Pendant ce temps, je trempe mes godillots dans terre remuée par le terrassier. Place aux tranchées, découpées au cordeau par un as de la mini-pelle (Mini-Pelle Services, à Baguer morvan; appelez David de ma part). Là-aussi, je reste impressionné par la précision du geste mécanique : une pente de moins de 50 cm répartis sur plus de 25 m = chapeau !





Début du déménagement : samedi !
Première nuit lundi ou mardi, normalement !!!!

L'objectif de la fin février que nous nous étions fixés pour la finition de notre appartement et d'une chambre est tenue à une grosse semaine près. Je suis content. Les premières réservations arrivent : c'est excitant.
Séverine panique un peu pour le déménagement : il y en a tant (de cartons) !





Posted by Picasa